Story

Tim Kröger

En tant que chef du laboratoire, je suis responsable de l’assurance qualité, du laboratoire de recherche et développement et de notre fameux Color Lab, unique au monde. Ce qui nous distingue, moi et mes collègues en blouse blanche? Avant tout, je crois que nous sommes tous plutôt inventifs. Nous voulons créer du nouveau, ou optimiser l’ancien. Cela demande beaucoup de passion, et encore plus de savoir-faire.

Au début du développement d’un produit, vous ne savez jamais avec certitude si vous allez aboutir à quelque chose de phénoménal ou à une impasse. Il faut toujours être en mesure de recommencer à zéro. Dans notre métier, c’est comme ça. Mais quel que soit le résultat, je suis convaincu qu’on peut toujours en apprendre quelque chose. Accepter les erreurs puis les interpréter correctement est capital, en tout cas dans notre travail. Les erreurs favorisent la créativité et elles mènent souvent à quelque chose d’innovant. Chez Monopol, cette approche s’est imposée depuis longtemps et on nous laisse la liberté d’action indispensable.

J’apprécie de travailler au sein d’une entreprise familiale. Avec nos produits, nous explorons un domaine incroyablement complexe, en termes de technologies bien sûr, mais aussi en matière de commercialisation. Discuter d’égal à égal est alors de première importance. Entre membres d’une même équipe, avec les collègues des autres départements, mais aussi avec la direction. À quel stade suis-je satisfait de mon travail? Quand, en fin de journée, je constate que l’entreprise a fait un petit pas en avant grâce à l’un de nos développements.

Je viens de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. De Bielefeld plus exactement. Ma couleur préférée est le bleu. C’est la couleur de mon club, l’Arminia Bielefeld.

Vos interlocuteurs à Fislisbach

Autres stories